Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour Et Bienvenue

  • : LE T TIT MONDE DE MAMINOU
  • LE T TIT MONDE DE MAMINOU
  • : MAMINOU et ses petites croix, loisirs, lecture, tricot, balades et tous les bonheurs de la vie
  • Contact

http://minou33.eklablog.com/

Rechercher

M'écrire


Je L'ai Dit Hier

 

PARTENARIAT

Livres Loisirs ALAPAGE

alapage

--

D'où venez vous ?

 

Merci aux


 visiteurs venus dans mon T'Tit Monde

Mais d'ou venez vous aujourd'hui ?

hobbies
jeu de casino

 

 

 

A bientôt et ...

baspage2.jpgRelated Posts Plugin for WordPress, Blogger...

11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 09:00
Je n'avais pas prévu d'articles aujourd'hui, mais bien plutôt de vous rendre visite . Oh lalala quand donc le temps s'arrêtera t-il ??? Mais voilà, suite à mon article d'hier et l'entrefilet  publié de la Gazette de Soulac nous contant la légende du pompon rouge porte-bonheur des marins, un de mes correspondants a bien voulu compléter cette légende .


Je vous rapporte son message :


Ancien "bosco" de la Marine Nationale (pendant 5 ans), je voulais 
compléter vos légendes sur le pompon en vous faisant part de ce que 
disent les marins de la "Royale" eux-mêmes sur leurs accessoires 
vestimentaires :
 
1 - le pompon serait un symbole de la Légion d'Honneur accordée à un 
équipage par Napoléon. Aucun élément historique ne le confirme, et 
c'est bien une légende supplémentaire. Le pompon était d'ailleurs 
connu traditionnellement chez les marins en général. Une chose est 
sûre, le pompon n'est pas un artifice décoratif : c'est une protection 
pour le crâne à bord des voiliers. Il suffit de se cogner la tête deux 
ou trois fois à une bôme (espar situé en bas de la voile) pour 
comprendre pourquoi il y a un pompon sur le dessus du bonnet ! La 
légende du marin inspecté est logique pour la question de la 
protection du crâne, mais le pompon existait déjà (officialisé le 1er 
avril 1808 mais déjà en usage), et d'autre part les inspections 
d'équipage ne se font jamais à l'intérieur d'un navire, mais sur la 
plage arrière (pour la simple raison qu'à l'intérieur d'un voilier 
ancien il n'y a pratiquement pas de lumière !).
 
2 - l'intervention de l'impératrice Joséphine est plus connue pour la 
jugulaire blanche : lors d'une inspection, un marin aurait perdu son 
bonnet à cause du vent (je disais que les inspections se font en 
extérieur, c'est toujours l'usage aujourd'hui)  : l'impératrice 
l'aurait attaché avec une de ses jarretelles. On peut parier que c'est 
complètement impensable ! Décidément l'impératrice Joséphine aurait 
fait beaucoup de choses... Quant à la jugulaire, elle ne sert 
pratiquement jamais : elle est trop longue pour tenir à plat par 
dessus le bonnet de marin, d'ailleurs pour la tenir bien droite d'un 
bord à l'autre les marins lui font faire plusieurs tours autour de 
l'attache du pompon afin de la tenir en tension. Elle n'est passée 
sous le menton que pour défiler avec arme sur l'épaule ou pour assurer 
le poste de factionnaire à l'entrée des bâtiments officiels et des 
navires.
 
3 - un mot sur le col carré : par mauvais temps, lorsqu'on tourne le 
dos au vent, le col se relève tout seul et protège du vent arrière et 
de la pluie l'arrière de la tête (expérience personnelle !) ce qui est 
très appréciable. Ainsi relevé, le col enveloppe la tête jusqu'aux 
oreilles. Pour le rabattre, il suffit de se retourner face au vent : 
bien pratique car généralement on a les mains occupées. Dans certains 
cas, certains marins demeurant en extérieur pour travailler 
s'enveloppaient la tête avec le col et mettaient le bonnet de marin 
par dessus. Très efficace ! Excellent alternative entre la tenue 
ordinaire et le ciré complet, le col carré est très pratique quand la 
météo est variable, et sa disparition de la tenue de travail des 
marins en général est un non-sens sur le plan pratique.
Le col carré est devenu amovible avec la version de parade à rabats 
blancs sur le devant.

 Cordialement,

Alain Cassagnau

Webmaster de
http://www.soulac1900.fr/




FABRICATION DES POMPONS ROUGES 


Si vous voulez savoir comment sont fabriqués ces fameux pompons ,  faites un tour chez Lucy




SUPERSTITIONS, DICTONS,  PROVERBES

Vous voulez d'autres proverbes, d'autres superstitions, voici le fruit de mes recherches .

Sur le site
PIRATES ET CORSAIRES     : EXTRAITS


Les superstitions et croyances des marins



A l'aube des temps, lorsque l'homme se risquait à aller sur l'immensité de la mer, les dangers étaient tels qu'il se bardait de toutes les protections possibles et inimaginables.
Les hommes de la mer étaient réputés pour être les plus superstitieux qui puisse exister.
Au fil du temps, des périples et de ses aventures, il en est venu à en interdire à bord ou à la prononciation : lapin, curé, corde, église, noyade, prêtre, presbytère, lièvre, moine, loup, ficelle, chapelle, pourceau, volet, couturière, etc.
Les superstitions décritent ci-dessous datent depuis la nuit des temps jusqu'au début du XXè siècle.



les sirènesles SIRENES

La sirène hante les océans depuis la nuit des temps. Elle est d'une beauté extraordinaire, malgré le bas de son corps qui est en forme de queue.
Elle chante magnifiquement bien, elle a une voix en or prenante... et c'est là que l'homme est très sensible. Tellement sensible à ce merveilleux chant qu'il plonge pour la rejoindre et se noie.
Ulysse qui navigua depuis de longues années en Méditerranée fit boucher les oreilles de ses marins par de la cire quand son bateau traversa une zone de sirènes. Ulysse s'est fait auparavant attacher au grand mât. Il est le seul à avoir entendu les chants irrésistibles des sirènes et en soit sorti vivant.



Et encore d'autres proverbes trouvés sur le site du Club de Voile d'Hourtin . Extraits

Proverbes et dictons marins

En mer, le plus grand danger, c'est la terre

Pingouin dans les champs, hivers méchant

Tempête pour y aller, t'en chies pour revenir

Un homme qui tombe à la mer n'a pas sa place à bord (Olivier de Kersauson)

Quand un cachalot vient de tribord, il est prioritaire. Quand il vient de bâbord aussi. (Olivier de Kersauson)

Mieux vaut flotter sans grâce que couler en beauté… (Bernard Moitessier)

Les voiles sont comme les femmes, si......................

..........................




Bonne lecture à vous


Quant à moi je vous laisse . J'espère croiser un pompon rouge sur la route qui me mène à mon travail, à l'heure qu'il est ,  je devrais déjà m'y trouver !

Merci à vous tous qui êtes passés sur mes pages

A bientôt, cette fois ci pour parler petites croix

MAMINOU



Un petit dernier ?????  On ne peut pas résister !!!!

!



Partager cet article

Repost 0

commentaires

brigitte -peneloppe277 01/07/2008 08:45

Enfin un mystère un peu dévoilé!!! Etant terrienne ascendant maritime, j'ai bien aimée ton repotage sur les "Pompons rouges" qui je l'avoue ne croisent guère mon quartier!!!!Bravo , Bravissimo!!! Ton blog est super!!! il m'a fait voyager au pays des Merveilles!!! Bonne journée...... Amitiés picardes..... peneloppe

Mamicoco 12/06/2008 20:57

Tu as raison , comment arreterr le temps ? je n'ai pas de solution ! Désolée ! Je suis triop curieuse, je vais aller voir la fabrication des pompons. Tres drole la legende de la jugulaire , mais peu  reel , comme toutes les legendes d'ailleursBisousZaza

martine290 12/06/2008 13:01

coucou Minou, il est bien ce livre n'est ce pas ? il y a bcp de possibilité..... j'en ai commandé deux autres à la fnac mais ma commande n'est encore pas arrivée, oh c'est long quand on attendbisous

Fraisynath 12/06/2008 09:20

super ce reportage, j'ai appris plein de choses.J'adore les citations.Titival, garde précieusement le bonnet, le pompon, et le mari!mdr!bisous

valérieb / titival 12/06/2008 08:12

mon mari a fait son service militaire sur un porte avion ...alors j'ai un beau bonnet à pompon à la maison !!!bisousbisousPS merci pour toutes ces explications